L'asso - Membres & adhérent(e)s
       

L'Association

 

Des Cauris dans la Tête

 

 

Notre envie est de rassembler des amatrices / amateurs, des professionnel(le)s, des passionné(e)s ou des curieuses / curieux de la culture ouest-africaine et de la promouvoir.

Notre association sportive propose des cours de danse africaine de Guinée et du Mali accompagnés par ses musiciens et musiciennes, des cours de chant, de djembé et dununs sur la Côte Basque.

Nous intervenons aussi en milieu scolaire et extra-scolaire, en centres spécialisés, en maisons de retraite pour y proposer des animations et/ou activités ludiques et éducatives (découverte de certains instruments d'Afrique de l'Ouest, ateliers de batik ou teinture sur tissu, éveil musical et corporel...)

Nous organisons des stages de danse africaine, de percussions et de chant avec différent(e)s intervenant(e)s professionnel(le)s, des concerts.

Des Cauris dans la Tête participe au Programme de solidarité et d'aide à la politique d'éducation du village de Dioulafoundo au Mali et projette un voyage en Guinée en 2017 pour y réaliser un documentaire.

 

 

À suivre...

 

Nous vous souhaitons une bonne visite.

 

 

 

 

 

 

 

 

Les membres fondateurs

 

 

Myriam VIGNOBOUL

 

Aide-Médico-psycologique, présidente et trésorière de l'association


Myriam VIGNOBOUL, née en 1976 à Paris. Mon père roumain était pianiste, contrebassiste et accordéoniste et c'est lui qui m'a transmis cette fibre musicale. J'ai découvert la musique et la danse mandingue au parc de la Villette au début des années 90 et ai été subjuguée par ce mélange de grâce, de force et de rage. Je me suis formée sur le tas là-bas avec des étudiants en ethno-musicologie revenant du Mali, (Vincent Lassalle, Cédric Yenk), de la Guinée (Stéphane Siramy que je ne remercierai jamais assez de m'avoir prise au sérieux dans un monde exclusivement masculin et qui est à l'origine du remarquable site Donaba.net !!!). Puis j'ai accompagné des cours de danse, pris des cours et des stages de danse, notamment avec Malou Boston et N'Sira Soumah. C'est après mon unique voyage en Casamance où je suis restée neuf lunes, que je me forme pendant un an plus rigoureusement à la danse guinéenne et ses rythmes selon leurs ethnies en 2003 à Bordeaux avec Mama Adama Camara, ex-soliste danseuse et chanteuse des Ballets Africains de Guinée et de l'Ensemble Koteba d'Abidjan et Aurélien Matifas. Et c'est en 2006, un an après m'être installée à Bayonne et avoir rencontré Ali Julien et Tommy que les Cauris voit le jour et que j'ouvre mon premier cours de danse.

Mes passions : les voyages, la littérature ouest-africaine, la musique (classique, jazz, ouest-africaine, des pays de l'Est, funk), le balafon soussou et malinké, le chant, les plantes grasses, les fleurs, la nature, la danse et les humains.

 

 

 

Cuisinier, artiste dessinateur, musicien, rêveur

 

Ali Julien ZWINGELSTEIN, né en 1977 Bayonne, rencontré en 2005 à Anglet et qui fut mon compagnon pendant 6 ans. Il m'a encouragée et poussée à ouvrir un cours de danse, à monter l'association, notre bébé en quelque sorte. Il est aussi à le créateur du logo des Cauris. Il part à 19 ans au Sénégal où il rencontre le mouridisme auquel il se convertit (branche soufie de l'islam) et parle toujours de ce premier voyage comme une renaissance. Il n'est plus membre de l'association depuis 2017 et vit aujourd'hui en Espagne.Il est percussionniste dans le groupe Afro/funk/jazz GEROA ORKESTRA.

Ses passions : les voyages, la flûte malinké, la percussion, la permaculture.

Ali Julien ZWINGELSTEIN

 

 

 

 

Tommy TENET

 

Animateur et secrétaire de l'association

Tommy TENET, né en 1986 à Bayonne et animateur socio-culturel à la MVC de Bayonne Centre-Ville depuis 2011. Nous nous  rencontrons en 2005 à une soirée de percussions à Anglet où il joue. C'est avec lui et Ali Julien que nous créons l'association en 2006.

Peu de temps après, il part faire un voyage humanitaire au Bénin. A son retour, nous commençons à répéter ensemble et évoquons l'idée de monter une association avec Ali Julien.

Il est parti pour la première fois en voyage humanitaire au Bénin en 2005 (santé mentale) puis ensuite au Mali où il est retourné plusieurs fois (liens forts avec un artiste et sa famille, aide au développement de leur village Dioulafoundo par le biais du festival Afric'Afö à Bayonne qu'il organise quasi seul en 2014 et après lequel il retourne au Mali apporter le matériel scolaire récolté).

Des Cauris dans la Tête participe au Programme de solidarité et d'aide à la politique d'éducation du village de Dioulafoundo au Mali depuis.

Ses passions : la musique, la nature, les voyages, l'éducation populaire...et les fêtes de Bayonne absolument !!

 

 

 

 

Les adhérent(e)s

Celles et ceux grâce auxquel(le)s nous existons depuis dix ans...Merci du fond du coeur !

 

Des cauries dans la tete

 

Nous pouvons être fiers de compter 53 adhérents dont 43 adhérentes pour la saison 2016 - 2017 !

 

 
 
 
 

 

 

 

 

 

 

Top